La petite âme et le soleil…

Extrait tiré du livre – Conversation avec Dieu – de Neale Walsch

La petite âme et le soleil..

Il y avait jadis une âme qui se savait lumière. Comme c’était une âme neuve, elle avait hâte de faire des expériences.

« Je suis la lumière, disait-elle. Je suis la lumière. »

Mais elle avait beau le savoir et le dire, cela ne remplaçait pas l’expérience de la chose. Et dans le royaume d’où émergeait cette âme, il n’y avait que de la vie.

Chaque âme était grande, chaque âme était magnifique et chaque âme luisait de l’éclat de Mon imposante lumière.

Alors, la petite âme en question était comme une chandelle au soleil.

Au milieu de la plus grande lumière (dont elle faisait partie), elle ne pouvait ni se voir, ni faire elle-même l’expérience de Qui et de Ce Qu’Elle Est Vraiment.

Alors, cette âme se mit à aspirer de plus en plus à se connaître.

Et si grande était son aspiration qu’un jour Je lui dis: « Sais-tu, Petite, ce que tu dois faire pour satisfaire ton aspiration? »

« Quoi donc, Dieu? Quoi? Je ferais n’importe quoi! » dit la petite âme.

« Tu dois te séparer de nous, lui répondis-Je, puis tu dois invoquer l’obscurité sur toi. »

« Qu’est-ce que l’obscurité, ô Divin? » demanda la petite âme.

« C’est ce que tu n’es pas« , lui répondis-Je, et l’âme comprit.

Alors, c’est ce que fit l’âme : elle se détacha du tout, mais oui, et se rendit même dans un autre royaume.

Et dans ce royaume, l’âme avait le pouvoir d’invoquer dans son expérience diverses sortes d’obscurité. C’est ce qu’elle fit.

Mais au milieu de toute l’obscurité, elle s’écria : « Père, Père, pourquoi m’as-Tu abandonnée? »

Tout comme tu l’as fait, toi, à tes heures les plus sombres. Mais Je ne t’ai jamais abandonné, Je te suis toujours fidèle, prêt à te rappeler Qui Tu Es Vraiment, prêt, toujours prêt, à te ramener chez toi.

Par conséquent, sois une lampe dans l’obscurité et ne la maudis pas.

Et n’oublie pas Qui Tu Es au moment où tu seras encerclé par ce que tu n’es pas. Mais loue la création, au moment même où tu cherches à la changer.

Et sache que ce que tu feras au moment de ta plus grande épreuve sera peut-être ton plus grand triomphe.

Car l’expérience que tu crées est une affirmation de Qui Tu Es– et de Qui Tu Veux Être.
Je t’ai raconté cette histoire (la parabole de la petite âme et du soleil) pour te permettre de mieux comprendre pourquoi le monde est comme il est, et comment il peut changer dès l’instant où chacun se rappelle la divine vérité de sa réalité la plus élevée.

Alors, il y a ceux qui disent que la vie est une école et que ces choses que tu observes et dont tu fais l’expérience dans ta vie sont destinées à ton apprentissage. J’ai déjà parlé de cela et Je te le redis :

Tu n’es pas venu en cette vie pour apprendre quoi que ce soit : tu n’as qu’à démontrer ce que tu sais déjà. En le démontrant, tu vas le dépasser et te créer à nouveau, à travers ton expérience. Ainsi, tu justifieras la vie et lui donneras un but. Ainsi tu la sanctifieras.

rule01

 Merci mon Dieu pour Ta Création

J’ai passé ma vie « le nez dans les livres » comme disait ma mère. Tous les sujets m’intéressaient mais plus particulièrement la métaphysique et l’ésotérisme.

J’ai étudié pendant plusieurs années avec les Rosicruciens et je me souviens de la première chose qu’on nous enseignait : « Be open at the top » Ayez l’esprit ouvert!

Au collège, un professeur nous disait souvent : Pour accéder au contenu d’une cruche il faut d’abord enlever le bouchon! 🙂

Naturellement, étant un bon vieux scorpion, (25 octobre 1936) tout ce qui est mystérieux me fascine…

Je voudrais tout savoir mais hélas, plus j’apprends, plus je découvre que je suis ignorant. Je m’émerveille devant la beauté de la Création, de l’immensité de l’Univers et de tous Ses secrets à découvrir.

Merci mon Dieu pour Tout. Merci, tout spécialement pour l’Internet qui nous permet d’être en relation instantanée avec des millions de gens à travers le monde.

Gilles Gauthier

photo rose jaune et penséesAujourd’hui

Par Winifred Briand

Aujourd’hui, c’est le crérose jaune avec penseespuscule de mes hiers
Et l’aube de mes demains,
Le point de départ de joies nouvelles,
La fin des soucis anciens.

C’est une page nette et blanche,
Pour y écrire les rêves de mon cœur.
Aujourd’hui… le don que me fait Dieu
Attend que je le prenne joyeusement.

Mes fautes passées sont pardonnées.
Dieu n’a pas de meilleur moyen
De me dire de recommencer,
Il me donne…Aujourd’hui

                  Ce magnifique poème  vient du site :

      la parole quotidienne