À quand la prochaine grippe aviaire?

Et la grippe aviaire dans tout ça…

Il y a quelques années, on ne parlait que du danger que nous courions tous… Une épidémie qui tuerait des millions de personnes, bouleverserait l’économie mondiale et provoquerait le pire krach de l’histoire!

On se bousculait pour acheter des médicaments afin de se prémunir contre cette terrible maladie… Comme si c’était aussi simple… Toujours la même solution… prendre un remède avant ou après une menace pour notre santé. Est-ce tout ce qui doit ou peut être fait devant un tel avertissement que quelque chose de grave surviendra à plus ou moins court terme?

On dit qu’on ne sait pas QUAND la maladie frappera mondialement mais on nous affirme qu’on est CERTAIN qu’elle le fera un jour ou l’autre. Devons-nous attendre de connaître la date exacte de ce fléau appréhendé avant d’agir?

On en parlait tant il y a quelques années, et maintenant, c’est le silence le plus complet sur le sujet. De deux choses l’une : ou le danger existe encore et on n’en parle pas pour ne pas provoquer de panique… Ou le danger n’existe plus ou est moindre et on ne veut pas en parler par peur du ridicule après avoir tant fait peur au monde!

Supposons que l’on apprendrait que cette tragédie mondiale surviendrait vers le milieu du mois prochain et que cette crise durera environ 6 mois… Que ferions-nous pour nous y préparer? Avons-nous un plan?

Nous n’avons pas à essayer de deviner quelle sera l’ampleur du désastre pour être prêt à l’affronter… Il suffit de savoir qu’on croit qu’il y en aura un et de faire notre possible pour se préparer à y faire face…SANS PANIQUER!

Plutôt que d’attendre qu’on trouve un remède miracle pour ce sérieux problème de santé on pourrait commencer par aider notre corps en stimulant notre système immunitaire, par exemple. Il y a certainement plusieurs choses que l’on peut faire pour nous aider mais ce n’est pas à moi de dire ce qu’il faut faire. Il y a des gens compétents qui peuvent le faire et qu’on devrait écouter plutôt que d’attendre au dernier moment et ensuite paniquer.

C’est le temps de donner ce coup de fil ou écrire à une personne chère et lui dire qu’on l’aime. Ou de se faire pardonner, de régler des compters, de mettre de l’ordre dans ses papiers, etc.

Pourquoi ne pas réaliser un projet ou faire ce voyage dont vous rêvez depuis longtemps? Visiter un parent ou ami et refaire connaissance?

Profitons du répit que nous avons présentement et calmement, essayons de parer au plus important. Souhaitons que les experts se soient trompés et que nous échappions tous à ce malheur. Etre prêt pour le pire ne fera de mal à personne et accepter l’inévitable nous permetta de vivre le moment présent sereinement.

GG

Avertissement

Tout ce qui est écrit dans les pages de ce site ne peut remplacer les avis de vos médecins,

avocats,  comptables et autres professionnels.  Consultez-les au besoin. GG